4 -> 5 décembre 2015
Débat

Tribunal international des droits de la nature

Initiative citoyenne unique pour témoigner de la destruction des conditions de vie sur Terre
Avec la Global Alliance for the Rights of Nature, End Ecocide on Earth, NatureRights et ATTAC France

tribunal.jpg

© DR

  • Le Tribunal International des Droits de la Nature se tiendra les 4 et 5 décembre, conjointement à la COP21. C’est une initiative citoyenne unique pour témoigner publiquement de la destruction des conditions de vie sur Terre – que les États et les entreprises non seulement permettent, mais parfois encouragent. Le Tribunal propose une alternative systémique à la protection environnementale, en reconnaissant aux écosystèmes leurs droits à l’existence, au maintien, à la préservation et à la régénération ; et aussi que ces droits puissent être revendiqués en Justice. Il s’attache aussi à offrir une voix aux peuples autochtones afin qu’ils partagent avec la communauté mondiale leurs préoccupations et leurs solutions singulières concernant la terre, l’eau, l’air et la culture. Lors du Tribunal, un panel de juristes et de personnalités internationalement reconnus sur le thème de la justice planétaire statueront sur des cas emblématiques tels que le changement climatique, les OGM, les méthodes extractivistes et d’autres violations environnementales. Il formulera des jugements et recommandations dans une perspective de protection et de restauration de la Terre en se fondant sur la Déclaration Universelle des Droits de la Terre Mère. Cette déclaration définit entre autres les devoirs incombant à l’humanité afin de respecter l’intégrité des cycles écologiques vitaux de la planète. De ce fait, la Déclaration promeut la proposition d’amendements au Statut de la Cour Pénale Internationale permettant la reconnaissance du crime d’écocide.
    Inscription obligatoire sur l'onglet "Infos pratiques".

     

    International Rights of Nature Tribunal
    The International Rights of Nature Tribunal will meet in Paris on 4th and 5th of December, in conjunction with “COP21,” the United Nations International climate talks. The Tribunal is a unique, citizen-created initiative that gives people from around the world the opportunity to testify publicly to the destruction of the Earth—destruction that governments and corporations not only allow, but in some cases encourage.
    The Tribunal provides a systemic alternative to current environmental laws, which fail to acknowledge that ecosystems have the right to exist, persist, maintain and regenerate their vital cycles, with legal standing in a court of law. The Tribunal has a strong focus on enabling Indigenous Peoples to share their unique concerns and solutions about land, water, air and culture with the global community. The Tribunal features internationally renowned lawyers and leaders for planetary justice, who will hear cases addressing issues such as climate change, GMO’s, extractive industries and other environmental rights violations. The Tribunal will offer judgments and recommendations for the Earth’s protection and restoration based on the Universal Declaration of the Rights of Mother Earth and, where applicable, adopted rights of nature laws such as in Ecuador’s Constitution. Among other things, the Declaration binds us to respect the integrity of the vital ecological processes of the Earth. Accordingly, the Universal Declaration helps advance proposed amendments to the Rome Statute of the International Criminal Court to recognize the crime of Ecocide, as proposed by End Ecocide on Earth.
    Registration required on "Infos pratiques" tab.

     

     

  • président Cormac Cullinan (avocat de droit environnemental, auteur Wild Law, directeur de EnAct International)
    procureurs Ramiro Ávila (université Andina Simón Bolivar), Linda Sheehan (Earth Law Center)
    juges Tom Goldtooth (Indigenous Environmental Network), Alberto Acosta, (ancien président de l'Assemblée constitutionnelle de l'Équateur), Osprey Orielle Lake (Women’s Earth and Climate Action Network), Cormac Cullinan (EnAct International, Le Cap, Afrique du Sud), Terisa Turner (professeure, auparavtn spécialiste auprès des Nations-Unies, Canada), Felicio Pontes (procureur, Brésil), Damien Short (directeur à l'Écoledes Hautes Etudes  à l'université de Londres), Attosa Soltani (fondatrice d'Amazon Watch), Nnimmo Bassey (Friends of the Earth / Oilwatch), Ruth Nyambura (African Biodiversity Network), Philippe Desbrosses (Intelligence verte), Dominique Bourg (université de Lausanne, philosophe, auteur)
    secrétaire Natalia Greene (Global Alliance for the Rights of Nature)

  • vendredi 4 → samedi 5 décembre – Friday 4 → Saturday 5 December
    4 session en matinée et après-midi – 4 Sessions in the mornings and afternoons
    traduction simultanée français-anglais-espagnol / simultaneous translation French-English-Spanish
    entrée libre, sur inscription par le formulaire ci-dessous / Free entry on inscription (see form below)

    1re SESSION VENDREDI 4 DEC. MATIN / 9h-13h – SESSION 1 / FRIDAY 4 DEC. MATIN / 9 am-1pm
    Cérémonie indigène d’ouverture, Introduction, Crimes climatiques contre la Nature
    Indigenous ceremony, Introduction on international rights of nature tribunal, Cromes against nature

    2e SESSION VENDREDI 4 DEC. APRES MIDI / 14h-18h– SESSION 2 / FRIDAY 4 DEC. AFTERNOON / 2am-6pm
    La financiarisation de la Nature, Agro-industries et OGM, les défenseurs de la Terre-Mère, declarations des juges de la première journée
    Financialization of Nature, Agro-food Industry and GMOs, Defenders of Mother Earth, Judge Statements from Day 1

    3e SESSION SAMEDI 5 DEC. 2015  MATIN / 9H-13h – SESSION 3 / SATURDAY 5 DEC. 2015  MORNING / 9am-1pm
    Fracturation hydrolique, Agro-industrie, menaces OGM, mega-barrages en Amazonie, déclarations des juges de la deuxième journée
    Fracking, Mega Dams in the Amazon, Judge Statements from Day 2

    4e SESSION SAMEDI 5 DEC. 2015 - 14h-18h / SESSION 4 / SATURDAY 5 DEC. 2015 - AFTERNOON 1pm-6pm
    Écocide et droit pénal international, Cas d'écocides liés à l'exploitation pétrolière, déclaration des juges, présentation de nouveaux cas, jugement sur la Grande barrière de corail, cérémonie indigène de clôture
    Ecocide as a Crime at the ICC, Oil Exploitation Ecocides, Judge Statements, Presentation of New Cases, Great Barrier Reef Judgment, Indigenous Closing

     

Dans le cadre de

ours.jpg

Débat  /  Rencontre  /  Théâtre

COP21 en chantier

La conférence COP21 se tiendra en décembre 2015 à Paris et accueillera près de 50 000 acteurs et délégués internationaux : un moment crucial car de nouveaux engagements devront y être pris. Frédéric Ferrer, auteur, metteur en scène et comédien qui travaille depuis longtemps sur le réchauffement climatique, créera en écho à cette conférence le spectacle Kyoto forever 2 aux Métallos. Nous l’accompagnerons tout au long de l’année avec une série de rendez-vous jusqu’aux représentations qui auront lieu pendant la COP 21 élaborés en compagnie de Frédéric Ferrer, Christophe Bonneuil, historien au Cnrs, et Jade Lindgaard, journaliste à Mediapart.